Hundred years later
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Hundred years later

Cent ans après la dixième génération Vongola, les familles n'ont pas cessé d'exister. Seulement tout à bien changé en un siècle..
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -50%
-50% Nike Jordan Air 200E
Voir le deal
67.47 €

 

 [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMar 4 Oct - 21:18


[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Rp_ven10

« Yes, no, maybe. I don't know. Can you repeat the question ? So I just stare at the stain on the wall. »


Un enculé. Mon boss est un véritable enculé. Après deux semaines intensives de travail en tout genre, mais tout particulièrement de corvées désobligeantes qui ne sont pas de mon rôle, il a décidé de prendre des vacances. Je me suis alors réjouis de cette nouvelle, pensant avoir enfin la paix au manoir. Seulement ma bonne humeur retomba très vite lorsqu’il m’annonça que je devais mon aussi prendre des congés pour « me décoincer » et « me calmer avec mon caractère de merde » et donc l’accompagner pour son séjour. Il me demanda de l’aider à choisir l’itinéraire, mais en réalité je n’ai pas pu proposer mon avis puisqu’il avait décidé qu’on irait à Venise et pas ailleurs. Quelle ironie.. Il compte me noyer ? Une ville aquatique pour un gardien de la pluie, du repos payé et un hôtel de luxe, c’est plutôt utopique pour moi. Mais le mythe est largement brisé si l’on prend en compte le fait qu’il m’accompagne, que son arme nous accompagne, que son stupide animal de boîte qui prend un malin plaisir à m’emmerder nous accompagne. Alors forcément, ça fait grincer les dents.

Le trajet fut –à mon grand étonnement- d’un calme profond et agréable, bien que je fus tendu pendant la route puisque j’avais peur qu’à tout instant il passe une colère éphémère sur moi. Nous sommes arrivés à l’hôtel en début de soirée, alors que la pénombre berçait doucement le dessus des eaux que l’on perçoit depuis la fenêtre. Après que nous ayons, non, que j’ai rangé toutes nos affaires dans la chambre réservée, nous sommes descendus dans les rues afin de nous balader un peu. L’air frais du soir caressait doucement nos visages, s’engouffrant dans nos vêtements en les faisant onduler et voler le pan de nos vestes derrière nous. Mains dans les poches, j’humais de droite à gauche les parfums exquis de la ville et des cafés en plein commerce à cette heure. La nuit l’emportait un peu plus sur son rival à chaque seconde, et après une demi-heure de marche l’obscurité naturelle était totale. Seuls les réverbères baroques à la peinture écaillée éclairaient la grande cité. Un air légèrement satisfait –qui contrastait sur mon visage d’habitude si rude- se laissait paraître, et j’étoffais un petit soupire d’aise. Lorsque je posais enfin mon regard sur Alceo, je remarquais que son faciès était aussi froid que d’ordinaire, voir peut être un peu plus, comme si quelque chose le dérangeait. Machinalement, je scrutais les alentours afin d’en trouver la cause, et très vite je m’aperçus que nous étions suivis depuis quelques minutes. C’était le genre d’homme louche et malsain digne du pickpocket ou du violeur des quartiers. Après un bref entendement entre nous suite à un regard, le brun et mois coincions l’abruti dans une ruelle afin de lui faire passer l’envie de nous causer des ennuis. Nous n’avions pas besoin de sortir nos armes puisque nos poings suffisaient à le blesser sérieusement. Satisfaits, fiers et maintenant détendus, nous quittions le coin où nous avions laissé un corps sûrement sans vie pour continuer notre balade.

Nous arrivions bientôt près d’une rue aquatique où circulaient des barques pour la plus part d’époque. Il y en avait de toutes sortes et de toutes couleurs, certaines possédant plus d’ornements que d’autres, et leur taille différant également. Un de ces moyens de navigation était posté sur le bord d’une passerelle, et un homme attendait à l’intérieur avec une rame. Nous avancions vers lui afin de savoir si il était possible de voyager en gondole, mais le tarif du trajet sembla ne pas plaire à Alceo qui ne tarda pas à allumer une flamme de rage et à expédier l’individu quelques mètres plus loin. Dans une poubelle, plus précisément.

« Après tout, les déchets avec les déchets ! »

Je lançais joyeusement ma réplique avant que le regard assassin du brun me fasse comprendre que je pouvais très bien être en cas de le rejoindre si j’ouvrais encore ma gueule. Il me poussa sur la gondole et détacha la corde qui la tenait à la berge en bois. Il grimpa à son tour sur l’embarcation que le vent poussa légèrement en direction du courant. Nous étions maintenant seuls dans cette rue-là, et je réalisais soudain un détail non négligeable. Il fallait que quelqu’un rame. Je regardais la pagaie, puis mon cher et tendre boss, puis l’eau qui ondulait lentement au rythme du vent. Le paysage était vraiment d’une beauté incroyable, mais c’est le genre de beauté éphémère du monde des humains qui fini par disparaître. Exactement comme la beauté de l’âme. Mes cheveux se balançaient au gré du souffle de mère Nature, et je sentais un regard insistant posé sur moi. Je me retournais vers lui et remarquais un large sourire qui ne présageait pas vraiment de bonnes choses pour moi. Mon regard dériva jusqu’à la rame ; pourvu qu’il ai décidé de montrer qu’il a du muscle et qu’il s’occupe de notre embarcation. C’est beau de rêver, n’est-ce pas ?


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 11:36

Moi ? Refiler du travail à mon Bras Droit ? Oui c'est vrai, je lui donne plein de tâches ingrates à accomplir. Je trouve cela amusant de le voir astiquer le lustre du salon. Aujourd'hui, ça fait deux semaines qu'il subit cela et j'ai eu l'envie d'aller à Venise, prendre quelques vacances, mais je ne pouvais y aller seul. Cet idiot devait venir avec moi pour... travailler plus. Oui, je lui ferais faire encore plein de tâches ingrates. Encore et encore, jusqu'au moment où j'en serais las. Je décide de prendre sur moi et de rester calme lors du vol bien que les hôtesses nunuches commençait à me taper sur le système. Je regardais par le hublot pour me calmer et pour une fois, ne pas me défouler par le machin qui me sert de Bras Droit. Le vol s'est plutôt bien passé et j'ai soufflé à l'arrivée. On arrive à l'hôtel et je l'oblige à défaire les valises pendant que je me prélassais dans un fauteuil. Nous sommes ensuite allés nous balader dans les rues de cette charmante ville. J'essayais de me détendre, me disant que je suis en vacances mais l'homme qui nous suivait me dérangeait. Vous savez ? Ce genre d'homme louche qui vient vous voler votre argent alors que vous ne vous y attendez pas. Je ne sais pas si Sasori l'avait remarqué, mais lorsque je vis son regard, je compris la situation très vite. Il avait la même idée que moi, le mettre en pièces et d'ailleurs, c'est ce qu'on fit dans la minute qui suivait cet instant. Mort ou vif ? Aucune idée, mais je pense qu'il ne croisera plus notre chemin. On arrive à un endroit où beaucoup de barques circulait et non loin de là où nous nous trouvions, nous avions remarqué une barque à l'arrêt avec un homme à l'intérieur. Nous sommes allés le voir pour connaître le prix que ça coutait et, lorsque j'entendis le prix, je ne pouvais pas m'empêcher de lui foutre une beigne et l'envoyer valser dans une poubelle avec ma flamme de la colère.

« Après tout, les déchets avec les déchets ! »


Je le martèle du regard, lui disant qu'il pourrait très vite le rejoindre, mais je me contente de le pousser dans la barque. Je dénoue la corde immobilisant l'embarcation et grimpe à bord, le vent nous poussant légèrement. Il fallait un rameur et j'ai tout de suite pensé à lui. Je vois qu'il regardait la rame à plusieurs reprises avant de reposer son regard sur moi. Il l'avait compris. Je prends la rame entre mes mains sans un mot, avant de la tendre vers lui.

« Rame ou coule. 'foiré. »


Je ne comptais pas lui laisser le choix et de toute façon, je ne le laisserais pas se couler. Une échappatoire trop simple.


Dernière édition par Alceo Mancini le Mer 5 Oct - 13:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 13:39


« But I confess I like this mess I've made so far, grade on a curve and you'll observe I'm right below the horizon. »


À ma grande surprise, c'est lui qui s'empara de la lame. Satisfait, je m'apprêtais à pousser un soupire de bien être lorsqu'il tendit le morceau de bois sculpté vers moi.

« Rame ou coule. 'foiré. »

Ma mâchoire se décrocha ; c'était vraiment un enculé de boss. Ma joie venait de s'effondrer en un instant, et le regard de plus en plus insistant qu'il me lançait me pressa à lui donner une réponse. Je croisais les bras et tournais la tête sur le côté d'un air boudeur, mais la lumière qui commençait à scintiller le long de la pagaie me raidit. Sa flamme de rage s'allumait lentement, et je m'empressais donc de saisir l'objet de torture pour me placer à l'avant de la gondole et ramer. Et ce n'était même pas la peine de râler maintenant si je ne comptais pas rejoindre le fond de l'eau. Je pestais intérieurement, et mon visage laissait paraître la frustration profonde du bras droit maltraité. Mais puisque j'étais à l'avant de l'embarcation et lui installé confortablement à l'arrière, il ne pouvait donc pas voir mon visage. Ce n'était pas plus mal ; au moins il ne pouvait pas se foutre de moi ou en remettre une couche.

J'entamais une série de mouvements longs et réguliers pour diriger la barque sur la surface sombre où se reflétaient les lumières de la rue. La balade allait être longue, je le sentais bien. Il allait repousser au maximum le périple rien que pour m'emmerder et me faire travailler. Et puis il ne manquerait sûrement pas de me faire passer par des endroits peuplés afin de m'humilier publiquement. Mais dans ce cas je risquais de fortement m'énerver. Cette pensée me raidit et j'esquissait une moue désobligeante en imaginant un flot d'insulte franchir la barrière de mes lèvres. De plus, un autre détail m'embêtait sérieusement ; j'étais dos à lui. Et dos à lui, je lui laisse l'opportunité de me faire n'importe quelle vacherie. Et puis c'est assez gênant je dois dire, surtout à cause de ce stupide uniforme en cuir moulant. Oui, moulant. Le genre de fringues bien gênantes pour ce genre de situation, car les formes sont légèrement -beaucoup- trop mises en valeur. Mes joue virent écrevisse et je serre la mâchoire en me tendant un peu plus. Et puis ramer commence déjà à me faire chier. Pourquoi c'est pas chacun son tour ? Je me retourne vers lui lorsque le feu de mes joues s'est calmé, arrêtant les mouvements de la pagaie.

« Oé teme.. On va où ensuite ? J'ai pas envie qu'on tourne en rond et qu'on fasse des détours pour rien si c'est moi qui rame ! »

Volontairement, je le regarde avec autant d'intérêt que je porterais à un subordonné inutile dont je ne connais même pas le nom. J'aime bien le provoquer comme ça de temps à autre lorsqu'il me malmène un peu trop. J'attends patiemment une réponse, les bras croisés, adossé contre la sculpture en bois qui remonte à l'avant de la gondole.


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 15:44

Je le regarde faire et je me marre intérieurement. Je garde mon air calme pour qu'il ne se doute de rien. Comme d'habitude, ça ne lui plaît pas du tout de faire tout le boulot. Et ce regard qu'il avait prit à ce moment m'énervait. Je le fixe hésitant. Je pousse un soupire et me lève me tenant en équilibre. Je l'attrape et le pousse au fond de la barque et je prends la pagaie en main. Je la retire et je me retourne vers lui.

« Tu préfères une pagaie ou pousser le bateau à la nage ? »


Je me sens un peu mal de le maltraiter comme ça, après quatre années sous le même toit. Je l'aime bien mon Bras Droit. Et puis, par le passé, j'ai eu du mal à le battre. Je me demande ce que ça donnerait aujourd'hui. C'est une bonne idée, ça, de le faire pousser le bateau. Je menace de casser la pagaie n'importe quand et avant qu'il n'eût le temps de répondre je réenchéris.

« Prochaine destination : Place Saint-Marc. Tu as intérêt à te dépécher, j'aime pas attendre. »


Je voulais la voir cette place Saint-Marc. Je voudrais y manger un bon steak cuit à point. Avec des pâtes. Oui, des tortellinis. Je regarde ma montre et je vois qu'il n'est pas trop tard. De plus, je ferais payer mon fidèle Bras Droit. Il le fera en rechignant, mais il le fera quand même. La gondole tanguait un peu sous mes pieds, mais de quoi pour que je perde l'équilibre. De toute façon, cet enfoiré est au fond de la chaloupe. Aucune chance pour qu'il ne tombe, mais s'il essayait de me faire tomber ? Je n'ose même pas imaginer ce qu'il se passera lorsque je serais remonté. Je l'exploserai, sûrement. J'attends sa réponse et l'heure tourne et je ne pourrais même pas manger sur la place Saint-Marc. Je lui jette la pagaie dans la figure, ne pouvant plus attendre. Je le vois se relever avec la pagaie pendant que moi je me réinstalle dans la petite barque. Je le regarde faire et je trouve que sa combinaison est... très appropriée. Et puis, je l'ai toujours vu dans cet uniforme, mais ce soir-là, il la portait mieux que d'habitude. Etrange...
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 16:06


« I can't eat. I can't sleep. I can't live without. I can't breathe. I can't see. I can't live without. »


Sa réaction ne m'étonna pas vraiment, et bientôt je me retrouvais au fond de la barque. Il retira la pagaie de sa place et me proposa chaleureusement de pousser l'embarcation à la nage si je n'étais pas content. Puis il me donna enfin son lieu de destination.

« Prochaine destination : Place Saint-Marc. Tu as intérêt à te dépécher, j'aime pas attendre. »

Il se foutait de ma gueule. Oh oui il se foutait bien de ma gueule ! Après m'avoir fait faire le tour de la ville marine, il me demandais de nous conduire à l'opposé ? J'allais bientôt éclater intérieurement, mais il me jeta la rame dessus comme si il avait compris que je comptais protester. Je me relevais en grimaçant pendant qu'il se remettait à l'aise, puis je replaçais la tige de bois dans son socle afin de reprendre le rythme sur l'eau. Il allait me le payer, oh il allait me le payer cher ! Et en pensant à l'argent, j'eus soudain une vilaine pensée. Que comptait-il faire à la Place indiquée ? J'avalais ma salive et levais les yeux au ciel, imaginant déjà les sommes désastreuse qui réunissaient toutes mes économies sur une année fondre comme glace au soleil pendant qu'il savourerait une bonne assiette dans le restaurant le plus chic de la ville. Et il me resterait tout juste de quoi acheter une gaufre ou une glace pour patienter. Surtout qu'il était à prévoir que la cuisson de sa viande ne soit pas adaptée et qu'il risquait fort de faire scandale au milieu de la cuisine et que la soirée se terminerait par un « Bute les tous, j'ai la flemme » ou encore « Rame plus vite, les flics arrivent ». J'en venais alors à me demander comment j'avais pu le supporter déjà si longtemps, et comment j'allais faire par la suite. Ah ça non ! Mes nerfs ne pourraient pas suivre cette torture là très longtemps. Quoique... Il est possible qu'on finisse par s'y habituer et par s'endurcir afin d'assouvir les désirs d'un boss qui deviendra sûrement de plus en plus capricieux par la suite.

Je conduisais la gondole le long de l'eau, contemplant les rues toutes différentes et toutes identiques. Bientôt, la place fut en vue et j'accélérais le mouvement en sentant la pression de son regard posé sur moi. Parce qu'en plus d'être capricieux, monsieur n'est pas patient. Tu parles d'un boss... Je rangeais l'embarcation au bord du petit pont en bois et sortais de là pour l'attacher à un piquet avec la corde prévue pour. Il descendit à ma suite, me bousculant au passage sûrement parce que j'étais « trop sur son chemin ». Comme si il ne pouvait pas me contourner. Non, lui il préfère me rentrer dedans pour libérer la route.

« Oé.. On fait quoi maintenant ? »

Il s'arrêta en marche, et il se retourna vers moi avec un de ces sourires carnassiers qu'il sait si bien faire. Je pense que ma prédiction de tout à l'heure risque de s'avérer vraie et que la soirée va être fatigante.


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 16:53

« Oé.. On fait quoi maintenant ? »

À l'entente de cette phrase, je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire des plus carnassiers. Un sourire qui veut tout dire. Je le fixe. Je me demande ce que je pourrais bien lui faire faire. Déjà, je vais aller manger et lui, il me regardera ou mangera s'il a envie.

« Tu me payes la bouffe pour ce soir et je choisis l'endroit. »

Je l'attrape par le bras et le traîne sur la place, l'obligeant à me suivre, le menaçant avec ma flamme s'il compte s'en aller. Je regarde les alentours et trouve un restaurant chic. Je l'entraîne là-bas. J'ai les crocs et s'il veut pas être mon repas je veux être servi. Je m'assieds et je gueule à peine arrivé.

« Je veux qu'on me serve. Je veux un steak cuit, mais pas trop. Et des bonnes pates et je veux que des Tortellinis et une bouteille de whisky. »

J'aime pas attendre, je commence déjà à en avoir marre. J'espère que leur bouffe est bonne au moins et qu'il y en a dans l'assiette. Je me fiche que de leur grade. Je veux manger moi. Le plat arrive et je me calme un peu. Je commence à manger ne regardant même pas l'autre qui était avec moi. Je ne sais même pas ce qu'il fait et d'ailleurs je le laisse un peu trop sans surveillance. Bof, je lui fais confiance de toute façon, s'il compte fuir, je le rattraperais et je m'occuperais de son cas. Je réfléchissais déjà à ce que je pourrais lui faire faire. J'attrape la bouteille et fixe le verre. J'avais la flemme de me servir un verre alors j'ouvre la bouteille et je bois directement. L'alcool chaud descendant dans ma gorge, j'aimais cette sensation. Je continuais de manger et approchait bientôt la fin de mon repas.

« J'espère que tu as de quoi payer. »


Peu à peu, je suis de plus en plus sous l'emprise de l'alcool et ne me contrôle plus vraiment. Je pense que les heures à venir vont être difficiles pour l'argenté. J'espère qu'il pourra enduré tout ce qu'il va se passer. Enfin, peut-être que ce qu'il va se passer ne sera pas que désagréable. La nuit va être longue, très longue pour le loyal Bras Droit.
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 17:00


« I can't bite the hand that's gonna feed me, you'd like to see me try. This appetite of mine. »


Il me traîne par le bras jusque dans un restaurant minutieusement choisi parmi les plus chers. Il rentre en me gardant avec lui, râle, commande, râle encore, se fait servir et.. râle. Et puis il boit, aussi. La bouteille. Ah la fameuse bouteille de whisky... Il boit énormément. Et puis directement à la source parce que proportionnellement se servir un verre coûterait un déplacement de cinq centimètres de plus à son pauvre petit bras meurtri de ne pas avoir ramé comme un fou.

« J'espère que tu as de quoi payer. »

Je grince les dents. Evidemment, je préfère prévoir toujours ce genre de choses avec lui. Je hoche la tête positivement, et pendant qu'il continue de boire, j'interpelle le serveur et commande un café pur qu'il m'apporte quelques minutes plus tard dans une jolie coupelle en porcelaine avec un morceau de sucre et un biscuit fait maison. Je soupire et porte le liquide brun à mes lèvres avant d'entendre un rire éméché tinter à mes oreilles. Je relève les yeux vers mon boss puis croise son regard moqueur avant qu'une seconde plus tard il ai donné un grand coup du plat de la main dans ma tasse, m'envoyant tout le café brûlant sur le visage et le haut des vêtements. Je fermes les yeux et ouvre grand la bouche, les mains relevées et dégoulinant.

« PUTAIN D'ENCULÉ, ÇA BRÛLE ! »

Je me lève de mon siège et tente d'essuyer la boisson qui a taché la chemise sous la veste. Certains clients rient, d'autre sont surpris, et d'autres encore sont indifférents et continuent leur repas. Je me retourne vers les imbéciles et m'adresse à eux d'un ton rageur ;

« Oé ! Y'a un problème là ?! »

Tous retournent à leur occupation, plus ou moins effrayés. Alceo est écroulé sur la table, riant aux éclats en me pointant du doigt. Cette ordure se paye ma tronche, et publiquement par dessus le marché. Je me dirige en furie vers le comptoir et règle la note pour revenir vers la table et traîner le brun ivre hors du restaurant. Il me repousse en braillant quand je tente de l'aider à marcher, puis il semble reprendre un peu de sérieux. Et honnêtement, ça ne présage rien de bon pour moi. Quand il a trop d'alcool dans le sang, ce n'est jamais bon pour moi...


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 17:51

Je ris, encore et encore, mais pourquoi je ris ? L'alcool sûrement. Je l'ai humilié en public et je me marre. Je me demande s'il n'est pas trop énervé. Je le vois ruminer et je m'approche inconsciemment de lui en manquant de tomber. Coup de chance, je me rattrape sur lui et je le regarde. Je passe mon bras derrière sa nuque pour qu'il m'aide à marcher, car je ne tiens plus debout. Je ne dis rien, titubant en silence. Il doit sûrement se poser des questions, mais j'ai réfléchis. Je fais rien pendant qu'il fait tout le boulot. Je le fais chier, je l'humilie en public. Je ne pense qu'à moi. Je prends une inspiration et je lance à son égard.

« Ces vacances ne le sont pas pour toi, hein ? Je ferais en sorte qu'elles le deviennent. »

Je ne sais plus vraiment ce que j'ai dis. Je crois que je lui ai dit que je vais lui faire subir un enfer, non ? C'est pas ça ? Bref on s'en cogne. Il a l'air étonné après ce que j'ai dis. Pourquoi ? C'était rien d'exeptionnel. On retourne vers la barque. Je me vautre dedans en rigolant fort. Je le vois trouble, en train de commencer à pagayer. Je ne l'ai même pas vu défaire la corde. Dans cette situation, je le trouvais fort attirant. La combinaison de la varia et les mouvements de bassin à chaque coup de pagaie me donnait un léger effet en dessous de la ceinture. Je me demandais ce qu'il m'arrivait et mes joues étaient rouges. Bien plus pour l'alcool que pour la gêne envers l'argenté. Je prononce quelque chose de pratiquement incompréhensible.

« Retourne à l'hôtel, je suis fatigué. »

Ma tête écrasée contre le bois de la gondole et le taux d'alcool dans le sang m'empêchaient de parler correctement. Je le regarde faire, dans un état pitoyable. La nuit était plutôt fraiche et il faisait de plus en plus noir. L'heure ? Je voulais la regarder, mais la trotteuse me donnait des maux de tête. Heureusement que les lampadaires nous permettaient de voir, car sinon nous nous serions vite perdus. De plus, le bruit de l'eau est apaisant. J'avais honte de moi et je me demandais bien ce qu'il pouvait penser. J'ai toujours du mal à le déchiffrer.
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 18:02


« It's the same old desire, nothing has changed, nothings the same. Burning like fire... »


Finalement, il accepte mon soutien pour se déplacer. Je soupire silencieusement et me surprend à avoir de la compassion pour son état actuel. Je ne devrais pas ; c'est de sa faute pour avoir autant bu. Mais pourquoi est-ce qu'il boit autant d'ailleurs ? Sa voix me tire de mes réflexions.

« Ces vacances ne le sont pas pour toi, hein ? Je ferais en sorte qu'elles le deviennent. »

J'entrouvre légèrement la bouche. Ai-je bien entendu ? Était-ce l'effet de l'alcool seulement ? Je tentais d'effacer l'expression de surprise sur mon visage en le laissant s'installer -ou plutôt s'étaler- à l'intérieur de l'embarcation. Je détachais la corde qui nous rattachait au pont de bois, puis reprenais les mouvements de pagaie. Vu la situation, la question ne se posait même pas de savoir qui allait ramer. Alors je reprenais ma tâchée laissée il y a un peu plus d'une heure seulement. De temps à autre, je jetais un rapide coup d'oeil vers lui, et à chaque fois, c'était la même vision d'un brun avachis aux pommettes rougies sûrement par l'alcool, le haut de sa chemise légèrement débraillé et offrant quelques parcelles de peau à ma vue. Quoi ? Pourquoi je détaille ce genre de chose moi ? Je retourne bien vite mon regard vers la rue inondée, le joues teintées d'un léger rouge.

« Retourne à l'hôtel, je suis fatigué. »

Je m'exécute donc et prend la route que nous avons empruntés pour venir jusqu'ici. Je pousse quelques soupires plaintifs lorsque mes bras commencent à avoir des crampes, mais je fais de mon mieux pour me concentrer sur le paysage afin d'oublier la sensation désagréable. De toute façon, pour lui j'ai toujours appris à fermer les yeux sur ma douleur. Pourquoi est-ce que je pense à ça soudainement ? Ce n'est pas dans mon genre d'être si mélancolique. L'eau s'agite doucement sous les coups de rame, berçant Alceo par ce bruit lent et reposant. Je me laisse moi même emporter par cette mélodie divine, fermant de temps à autre les yeux pour profiter de l'air frais qui brûle mon visage. C'est une sensation que peu de gens trouvent agréable, mais moi j'apprécie beaucoup la morsure du froid. Jusqu'à une certaine limite bien sûr. L'endroit où nous avons prit la gondole pointe enfin son nez au bout de la rue, et j'accélère légèrement pour que nous arrivions plus vite sur la berge en bois. Je coince la rame dans son socle, puis je secoue doucement le brun afin qu'il se réveille un peu pour que je puisse le traîner dans les rues sèches de Venise. Nous prenons le chemin de l'hôtel, et il semble que les vapeurs de l'alcool reprennent le dessus. Mais d'une manière que j'apprécie moins, puisqu'il semble qu'il soit de nouveau en forme. Il n'a plus besoin de moi pour avancer, et il gambade dans la rue en ricanant pour un rien, parfois se retournant pour se moquer de moi. Mais les sottises qu'il sort lorsqu'il est ivre ne sont pas vraiment marquantes pour que je m'énerve. Alors que nous sommes en bas de l'endroit plutôt chic où nous allons dormir, il continue de faire du bordel pour dix personnes. Je plaque une main sur sa bouche afin de le faire taire le temps de monter les escalier.

« Oé.. Connard tu vas réveiller tout le monde ! »

Il repousse ma main en râlant, et je m'empresse d'ouvrir notre chambre que je referme bien sûr à clef afin qu'il n'aille pas agresser le personnel de l'hôtel pendant la nuit. Exténué et à bout de nerfs, je m'étale sur le lit en soupirant profondément. Enfin rentré...


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 19:08

Je parle fort et je ris fort au risque de réveiller les autres clients, mais je m'en cogne. Me voilà dans la chambre et je le vois exténué. Je m'en veux un peu, mais je ne le lui montrerais pas. Je ne le lui aurais pas montré si je n'étais pas sous l'emprise de l'alcool. Je m'allonge sur son dos à plat ventre, mettant ma tête près de son oreille et lui chuchotte d'une voix faible.

« Gomen... »

Je le pense vraiment, mais je voulais pas lui dire. C'était vraiment le mauvais moment, je savais que je n'aurais pas dû boire. Me voilà maintenant collé à lui et je viens de remarquer ça, mes joues rougissent encore plus à cause de ça. Je vois que lui aussi est gêné, mais je ne fais rien. Je ne bouge pas restant immobile comme un idiot, mais pourquoi je fais ça ? Ressentirais-je des choses à son égard ? Rien que d'y penser j'en ai envie de rire. Ce n'est que mon Bras Droit et c'est normal que je l'apprécie, mais pourquoi je lui fais faire toutes ces choses ? Ah oui, parce que c'est ça que j'aime. Dominer. Oui, avoir les gens à mes pieds, qu'ils fassent ce que je leur ordonne, qu'ils satisfassent mes besoins, mais j'ai l'impression que tous mes besoins ne sont pas totalement satisfait. J'ai l'impression qu'il me manque quelque chose, mais je ne sais pas quoi. Cette soirée, l'alcool va révéler beaucoup de choses. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est comme si je m'en voulais d'aimer le malmener. Surtout lorsque j'ai eu la vision de lui, s'avachant sur le lit, nous qui dormons dans des chambres séparées au manoir est la première pour nous deux ensemble. Et si ça fait quatre ans qu'il est comme ça tous les soirs et que je ne m'en rends même pas compte ? Il fait de son mieux dans tout ce que je lui fais faire. Je vais changer ça, un peu. Je lui donnerais moins de tâches ingrates pour lui donner des tâches plus importantes à la place. Oui c'est une bonne idée tiens. Je suis quand même impressionné par sa persévérance.
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 19:18


« Mr. Crowley, what went wrong in your head ? Oh, Mr. Crowley, did you talk with the dead ? »


Une voix faible vient murmurer des excuses à mon oreille et j'en frissonne presque. C'était comme si sa voix m'apparaissait suave et fragile à la fois. Il était en train de rougir sérieusement, comme honteux ou gêné. Je ne comprenais pas pourquoi, puis la situation m'apparut évidente lorsque je remarquais que nos corps étaient tout proche l'un de l'autre. Pour la première fois en tant d'années, nous allions partager la même chambre. C'était un peu comme si nous découvrions une toute autre facette de nous même. Bien sûr, je l'avais déjà regardé dormir dans son fauteuil ou son canapé, et parfois même discrètement le matin dans sa chambre. Mais je n'ai jamais vraiment pu profiter de son visage aux yeux clos puisque souvent j'étais bien trop affolé qu'il me découvre. Et ce n'est que ce soir que j'en viens à me demander pourquoi est-ce que j'aime tant le regarder dormir. Et pourquoi est-ce que je veux toujours tout savoir de lui ? Et quelle est cette sensation lorsqu'il parle de quelqu'un d'autre ? Serais-je... Non. C'est impossible. Peut être de l'attirance, tout bonnement. Mais rien de plus. Alors pourquoi est-ce que je suis si loyal ? Et pourquoi malgré les coups et les tortures morales je continue de le suivre et de tout faire pour lui ? Pour sa reconnaissance. Pour être près de lui, aussi.

Je rougis à mon tour, bien que perdu dans mes pensées. Quand vraiment la gêne me saisit trop, je me lève du lit et regarde la vue depuis le fenêtre. Une bouffée de chaleur me fait quitter ma veste, puis je me retourne légèrement vers lui.

« Oé, Alceo, je vais me doucher. Ne fais pas de conneries pendant que je ne te surveille pas. »

Je n'ai pas envie de le laisser seul dans cet état, seulement je risque de ne pas tenir très longtemps si je ne me calme pas très vite. Les affaires dont j'ai besoin sous le bras, je me dirige vers la salle de bain et referme la porte derrière moi. Dommage pour ma paranoïa ; il n'y a pas de verrou. Je pose les affaires sur le rebord de l'évier et quitte mes vêtements un a un, remarquant qu'une partie de mon anatomie est anormalement dressée. Rougissant d'avantage même si je suis seul, je tente d'en faire abstraction et je rentre dans l'immense douche. Je me demande bien ce que les techniciens ont imaginés en faisait une cabine aussi grande, et, riant légèrement de ma propre pensée, j'allume le jet tiède qui vient fouetter ma peau.

J'aime beaucoup les douches, c'est un peu comme la pluie au fond. Je bascule la tête en arrière pour humidifier toute ma chevelure, et je laisse l'eau envahir mon épiderme dans une sensation délicate. Et soudainement, mes pensées se fixent sur Alceo. Pourquoi lui d'ailleurs ? A tout bien réfléchir, ce n'est peut-être pas si rare que je l'ai à l'esprit. Je ferme les yeux pour ne plus voir la zone devenue trop réactive et je repense à toute cette soirée. Peut être que je n'en fait pas assez. Ou peut-être que j'en fais trop et qu'il s'habitue au luxe d'avoir tout ce qu'il veut. Je penche pour la deuxième solution, et étrangement je m'aperçois que depuis bien longtemps j'aurais dû réagir. A moins que finalement être à ses pieds soit ce que je recherche officieusement. Je soupire à cette pensée. J'ai fait abstraction à mon environnement, et le bruit de l'eau sur le carrelage de la douche n'est maintenant plus qu'un lointain écho. Alors je me dis qu'au fond je ne suis que sa possession. Je lui appartiens, peut être malgré moi, mais au fond je n'imagine plus que les choses soient autrement.


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 19:57

Je le vois s'en aller dans la salle de bain, je crois que ça l'a dérangé ce que j'ai fait. Je me lève ramassant sa veste pour la mettre au porte-manteau, mettant la mienne à côté. Je repense à cette soirée et je crois que je suis allé trop loin avec Sasori... Après tout, c'est mon Bras Droit et il m'a fidèlement suivi jusqu'à aujourd'hui. Je devrais peut-être le remercier de temps en temps. J'entends le bruit de la douche, il doit sûrement se détendre. Je n'irai pas le déranger. Je m'allonge sur le second lit. Ôtant avec difficultés mes vêtements. Je reste en caleçon voyant une partie de moi anormale. Je souris légèrement, je ne sais pas pourquoi avant de me mettre sous les couvertures. Je fixe le plafond et je pense à Sasori. J'eus une pensée plutôt déplacée à son égard, mais je ne pouvais pas me la sortir de la tête. Je caressais ma virilité jusqu'au moment où Sasori sortit de la douche. Je m'arrête de suite et le regarde entrer, toujours sous les couvertures.

« Ca va mieux ? »


Voilà que je m'inquiète pour lui. Je reste dans mon lit les joues rouges pensant à plein de choses. Je le regarde s'allonger dans le lit. Je me met sur le flanc pour le regarder et il fait la même chose. Je ne dis rien, gêné par ce qu'il s'est passé et je n'ose même pas décollé mes lèvres pour laisser un son s'échapper. Je remarque un petit papier par terre entre nos deux lits. Je n'ose pas le ramasser. Je n'ose plus bouger par honte et gêne. Une chose qui m'est rarement arrivée et ce soir-là je me rends compte de choses étranges. Je me suis rendu compte que j'avais l'impression d'en faire baver énormément à Sasori. Je me suis rendu compte que Sasori a tenu le coup malgré tout ce que j'ai fait. Je me suis rendu compte d'une attirance physique certaine envers Sasori. Je viens aussi de me rendre compte que j'aime quelque chose plus que tout. Posséder. Le petit papier au sol me perturbe et je ne peux m'empêcher d'aller le ramasser. C'était un papier chiffon et je ne peux m'empêcher de me mettre à chanter doucement, ayant prit conscience des autres clients.

« Laissez parler les p'tits papiers. À l'occasion, papier chiffon. Qui puisse un soir, papier buvard. Vous consoler. ~♪ »
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyMer 5 Oct - 20:16


« I'm alone, in my room I don't know what to do, when I fall down you put me back together.. »


Je reste un long moment ainsi sous l'eau de la douche, chassant au mieux la vision obscène qui me revient en tête. Je résiste à l'appel de plus en plus puissant de mon corps, et je termine sous le jet froid pour tenter de m'apaiser. Je sors enfin de l'eau et j'enroule mes hanches dans une serviette. Je quitte la salle de bain, et j'ai pendant une seconde l'impression d'interrompre quelque chose. Une réflexion.. ou peut-être autre chose. Mais je m'enlève cette idée de la tête lorsqu'il me demande si ça va mieux. Je lève un sourcil et hoche brièvement la tête avant d'aller m'installer sur mon lit. Lui aussi, il semble étrange comparé à l'ordinaire. Mais les souvenirs de la soirée m'assurent pourtant que c'est bien le seul et l'unique Alceo, car qui d'autre aurait pu prendre un si bon plaisir à m'emmerder de la sorte ?

Il s'allonge sur le côté, et j'en fais de même. Nos regard se croisent d'abord furtivement, puis intensément, et nous restons ainsi un moment à nous regarder. Le silence étend ses griffes comme un chat paresseux, troublé par l'impétueux mouvement de la trotteuse dans le cadran baroque de l'horloge du fond de la chambre. Ses deux prunelles améthystes chatoient étrangement, et je ne peux m'empêcher de chercher au plus profond de son âme comme si ses yeux étaient un livre fermé dont seul moi aurait la clef. Je souris mentalement à cette pensée, mais je reprends vite mon sérieux lorsque je le vois se lever et attraper au sol un morceau de chiffon qui traîne. Puis il se met à chantonner une vieille musique stupide qui me fait doucement ricaner. Il a vraiment l'air niai et stupide, mais cela n'enlève rien à son charme naturel. Me voilà maintenant à observer son corps de haut en bas puisqu'il est debout devant moi, avalant sa salive en rougissant. Mes lèvres s'entrouvrent légèrement, comme un gamin en admiration devant un tableau coloré. Et mon corps que je venais de calmer avec peine se réveilla à nouveau, bien malgré moi. Je grimaçais légèrement à la gêne provoquée, puis je re-basculais sur le ventre afin de cacher la bosse qui levait légèrement ma serviette.

« Al..Alceo... Tu devrais peut être t'allonger sous tes couvertures, ou bien t'habiller... »

Je me sentais encore plus mal à l'aise, et je me sentais obligé de compléter ma phrase pour ôter tout malentendu.

« Tu risques d'attraper froid. »

En réalité, je ne m'inquiétais pas de ça puisque la température de la pièce était très agréable. Seulement, reprendre une douche pourrait vraiment paraître suspect, d'autant que pour le moment il me fallait éviter de bouger ou de me lever si je ne voulais pas qu'il découvre les faits. Il avait beau être encore un peu éméché, il n'était pas dupe non plus.


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠


Dernière édition par Sasōri Shinji le Sam 12 Mai - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Alceo Mancini
Varia Boss

Varia Boss
Alceo Mancini


Messages : 9
Date d'inscription : 03/10/2011
Age : 33
Localisation : Chateau Varia

Passeport Mafioso
Flamme: Ciel (Colère)
Animal: Phoenix
Arme: Marteau

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyVen 7 Oct - 16:33

Je m'arrête sans vraiment comprendre pourquoi il me dit que je vais attraper froid. Je suis pourtant bien là. Pour lui faire plaisir je retourne dans mon lit, dos à Sasori. Je ferme les yeux souhaitant rejoindre le monde des rêves, mais une idée me vint. Une idée de gamin, certes, mais j'attrape mon oreiller et saute sur Sasori en le mitraillant de coups avec. Saleté d'alcool. Je continuais, ricanant bêtement comme un gamin. Je continuais tout en faisant le moins de bruit possible.

« Ceci est un défi ! »


Je me relève, oreiller à la main, attendant que l'autre se lève. Il mettait tellement de temps que je m'amusais à lui frapper le dos avec plus ou moins de force. Je continue de ricaner. Je me demande bien pourquoi je fais ça. Après tout, ça fait longtemps que je connais Sasori. Je pense que je le considère comme un camarade ou bien... Non, bien sûr que non. Impossible. Il me haït, c'est obligé. Qui aimerait un monstre qui lui fait tout le boulot ? Hein ? Personne. Sasori est mon Bras Droit et je l'apprécie en tant que tel. Bien que ma virilité soit légèrement tendue, je reste debout n'ayant aucune gêne. Je ricane doucement.

« Alors, tu te dégonfles ? 'foiré »

Je le titille, je le force à venir m'affronter à l'oreiller. Je suis fort dans ce domaine, je vais m'occuper de son cas. Petit épéiste de pacotille, vient te frotter au boss. C'est moi le plus fort, je vais te soumettre. À cette pensée, je ricane diaboliquement. Je veux le soumettre, l'humilier dans une défaite amicale. Entre nous. Je n'en dirais rien. Je vais le battre comme la fois où l'on s'est rencontré, mais cette fois. Il n'y aura ni blessé, ni handicapé. Il n'y aura qu'un épuisement de fatigue et demain, on sera en forme, après une bonne nuit de sommeil. Demain est un autre jour après tout. J'attends sa réponse, m'impatientant. J'aime pas attendre et je veux me battre ! Je le fixe, je ne veux pas me mettre en colère, mais l'attente me paraît interminable, mais combien de temps s'est-il écoulé exactement ? J'en sais rien. Je respire un coup ne voulant pas tout gâcher.
Revenir en haut Aller en bas
Sasōri Shinji
Rainy Arrogant Varia

Rainy Arrogant Varia
Sasōri Shinji


Messages : 24
Date d'inscription : 19/05/2011
Age : 32
Localisation : Italie

Passeport Mafioso
Flamme: Pluie
Animal: Grand requin blanc
Arme: Epée-pistolet avec la flamme pluie, ainsi qu'un simple sabre

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » EmptyVen 7 Oct - 22:41


« Mental wounds not healing, lifes a bitter shame. I'm going off the rails on a crazy train.. »


Il retourne bien sagement dans son lit et je ne peux réprimer un léger soupire de soulagement. Seulement, à peine quelques minutes plus tard il se jette sur moi avec un oreiller, me frappant avec le carré de tissu en riant comme un abruti. Quand je dis que l'alcool est mauvais pour lui...

« Ceci est un défi ! »

Il continue de s'amuser seul dans mon dos avec son coussin, puisque je ne suis pas décidé à me lever. Je détourne légèrement le regard dans sa direction, et je m'aperçois qu'il laisse sans gêne la bosse naissante à ma vue. J'avale ma salive et ferme immédiatement les yeux, mais bien vite il tente de me relancer au jeu.

« Alors, tu te dégonfles ? 'foiré »

C'est le genre de provocation que j'ai bien du mal à refuser, seulement la situation est ce soir bien plus délicate. Vu son état d'ébriété additionné à mon état d'excitation, j'ai bien peur que les choses tournent mal. Et jamais je n'oserais profiter d'un homme saoul, encore moin de mon boss. Mais pourquoi je pense à ça au juste ? Je me gifle mentalement alors qu'il continue de rire, plus sournoisement, mais toujours dans le jeu. Je le vois qui m'attend avec impatience, et pour toute réponse à sa provocation je lui jette avec force mon oreiller dans la figure. Il titube légèrement en arrière, mais alors que je pensais pouvoir le calmer ainsi il revient à la charge de plus belle, me faisant même basculer de l'autre côté du lit. Je rattrape de justesse la serviette nouée autour de ma taille, et je me rue dans la salle de bain afin de troquer ce bout de tissu qui ne cache pas grand chose avec un caleçon. Je ressors de la petite pièce, ramassant au passage l'oreiller d'un boss impatient en plein dessus. Je lui relance le bloc de tissu, tentant par tous les moyens de le distraire et de l'empêcher de remarquer l'anomalie anatomique de plus en plus flagrante. Ce jeu était une bien mauvaise idée, car ce n'est pas ce qui pouvait m'aider à me calmer. Au contraire, l'excitation redouble en moi déguisée sous une forme d'amusement à chercher qui dominera. Nous roulons tous deux sur un lit en nous jetant les coussins et en nous frappant avec, cherchant à avoir le dessus sur l'autre. Il continue de rire, mais d'une manière plus lubrique et plus poussée que le jeu en lui même. De mon côté, j'arbore ce petit sourire mesquin et provocateur digne d'un « Que le meilleur gagne » ou plus subtilement « Tu cherches à m'avoir mais je te résisterais ».

La lutte dure depuis un moment déjà, et plus le jeu progresse, plus nous y mettons de l'ardeur. Seulement de mon côté je faiblis légèrement, alors que lui maîtrise largement son énergie. Afin de le déconcentrer et d'espérer reprendre le dessus, je décide de jouer autrement. Mais je lutte avec difficulté puisqu'il prend un malin plaisir à bloquer mes membres afin de m'empêcher tout mouvement.

« Oé ! Tu triches enculé ! »

Je souris intérieurement ; peut être que la situation me plait finalement. Mais je ne me laisserais pas faire. Ah ça non ! Il n'aura pas le dessus si je ne l'ai pas décidé. Mais je m'extrais bien vite à cette pensée lorsque me reviennent en tête les images de notre première rencontre et de notre premier conflit. Il a gagné ce jour là, et puis les jours qui ont suivit depuis aussi puisque rarement j'ose le défier. Quoique pour le provoquer, j'ai appris à courir vite. Très vite...


__________________________________

[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Bannia28
♠ Oseras-tu te mesurer au troisième empereur du sabre, Invité ? ♠
Revenir en haut Aller en bas
http://k-hitman-reborn.forumgratuit.org/
Contenu sponsorisé





[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty
MessageSujet: Re: [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »   [PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… » Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
[PV : Alceo Mancini] « Venice dans tes yeux… »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alceo Mancini, Varia's Boss ~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hundred years later :: TERRITOIRE RP :: Italie :: Venise :: Rue aquatiques-
Sauter vers: